Plage Napoléon, Camargue

Tout le monde connait la Camargue au bord de la Méditerranée. Mais au-delà des clichés sur les cartes postales, cet endroit cache bien d'autres trésors. Comme la plage Napoléon. Une mince bande entre terre et mer, qui bute sa partie ouest contre le delta du Rhône. Et bien suivez-moi! Je vous fais découvrir ce petit coin sauvage se trouvant littéralement au bout du monde.

En entrant à la plage, à droite de la route, un chemin de terre mène au hameau des cabanes. Anciens abris des pêcheurs et témoins silencieux de leurs aventures.

Les assoiffés de la nature vierge trouveront leur bonheur en traversant le canal sur le pont. Mais attention, le sentier se termine là où il a commencé …

Avec un peu de chance, vous surprendrez un flament rose en plein envol, mais n’espérez pas que ce beau sauvage se laisse approcher…

Vous pouvez également essayer d’explorer la Camargue à cheval.

Cette courte promenade des marais vous mène à la plage Napoléon (accès payant aux voitures en saison). L’exploration peut se faire dans les deux directions, et dans un de mes reportages suivants je vous parlerai de la rive gauche. Mais cette fois allons à la rencontre de deux eaux, là où le Rhône se jette dans la Méditerranée.

Malgré le temps nuageux, avides d’air libre les gens désertent leurs maisons.

La faune et la flore y prolifèrent.

Le paysage local est pittoresque: les troncs d’arbres échoués, polis au fil du temps par les eaux salées et les vents bruts, se figent parfois sous formes étranges.

Et l’apothéose de notre promenade, après une petite heure de marche tranquille nous voilà enfin en face du Rhône majestueux, offrant généreusement ses eaux troubles à la mer!